Cette erreur grave de sommeil mène au diabète      

Nous avons tous des habitudes différentes en ce qui concerne notre sommeil. Certaines personnes aiment se réveiller tôt, d’autres ne le font qu’à contrecœur après s’être endormi pour la dixième fois. Certaines personnes ne restent jamais debout après neuf heures, alors que d’autres ne se couchent jamais avant une heure. Nous tombons tous dans des cycles de sommeil différents, des lève-tôt aux noctambules, en passant par tous les autres.

Pourtant, la recherche la plus récente indique que rester éveillé tard peut avoir toutes sortes d’effets négatifs sur la santé.


Les cycles de sommeil tardif, le diabète et la prise de poids

En examinant les habitudes de sommeil de plus de 1 600 adultes, une nouvelle étude du Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism a conclu qu’être un oiseau de nuit pouvait doubler le risque de développer un diabète de type 2, contribuer à la prise de poids et causer divers autres problèmes de santé.

Pour les hommes en particulier, le risque de développer un diabète est encore plus grand, alors que les femmes se montraient plus enclines à prendre du poids et à avoir un syndrome métabolique. Les hommes et les femmes étaient également trois fois plus susceptibles de souffrir d’une affection appelée sarcopénie, qui entraîne une perte progressive de masse musculaire, par rapport à ceux qui se sont couchés plus tôt.

Ces résultats sont particulièrement significatifs car les noctambules avaient tendance à être plus jeunes en moyenne et étaient présents même lorsque les deux groupes dormaient à la même vitesse.

Lire la suite dans la page suivante

   
Loading...