les personnes qui lisent vivent plus longtemps      

Les chercheurs de Yale ont identifié une source de longévité plutôt inhabituelle. Ce n’est pas un extrait de fruit ou de plante mystique. Vous n’avez pas besoin d’une ordonnance pour mettre la main dessus.

En fait, vous pouvez vous rendre dans votre bibliothèque locale pour vous trouver un stock gratuit et sans fin de ce formidable prolongateur de vie.

C’est vrai. Après plus d’une décennie de recherche, Avni Bavishi et son équipe de chercheurs de Yale ont conclu que la lecture rend non seulement plus intelligent, mais qu’elle ajoute également des années à votre vie.





L’étude :

Les chercheurs ont rassemblé 3 635 personnes âgées de plus de 50 ans et les ont divisées en trois groupes. Le premier groupe n’a pas lu du tout tandis que le second a lu 3,5 heures ou moins. Le troisième groupe a lu 3,5 heures ou plus par semaine.

Les personnes du deuxième groupe étaient 17% moins susceptibles de mourir que celles qui ne lisaient pas du tout. Les personnes du troisième groupe avaient 23% moins de risque de mourir.

Le vrai kicker? Non seulement les membres du troisième groupe étaient-ils les moins susceptibles de mourir; ils ont également vécu en moyenne 23 mois de plus que leurs collègues participants.

Lire la suite dans la page suivante

   
Loading...